• Découvrez la première cathédrale française du XXIème siècle

    Découvrez la première cathédrale française du XXIème siècle

     La nouvelle cathédrale Notre-Dame de Créteil (Val-de-Marne) a été construite sur l’emplacement de la cathédrale de l’architecte Charles-Gustave Stoskopf datant de 1976. Photo: Aurélien Jouhanneau

     

    L’édifice religieux construit pour 9,6 millions d’euros est installé à Créteil. Son inauguration est prévue le 20 septembre, Le Figaro Immobilier vous fait visiter les lieux en avant-première.

    L’édifice est discret mais se voit… Voilà comment l’on pourrait qualifier le nouveau visage architectural de la cathédrale Notre-Dame de Créteil (Val-de-Marne), la première du XXIe siècle à être construite en France. Avant son inauguration le 20 septembre prochain, Le Figaro Immobilier vous fait visiter les lieux en avant-première.

    Après plus de dix-huit mois de travaux, le monument religieux trône fièrement à l’emplacement de l’ancienne et modeste cathédrale construite en 1976 par l’architecte Charles-Gustave Stoskopf. Dissimulé sous deux coques en bois de 22 mètres de haut - symbolisant des mains jointes en prière - l’édifice principal, et plus loin le clocher détaché de 40 mètres de hauteur offrent un nouveau visage à ce quartier cristolien tout de béton vêtu... A la réalisation de cette nouvelle cathédrale, on retrouve le cabinet d’architectes, Architecture-Studio, connu pour avoir réalisé l’église Notre-Dame-de-l’Arche-d’Alliance dans le XVe arrondissement de Paris.

     

    Un vitrail monumental de 57 mètres de long

    Pour les concepteurs du projet, le bois a été choisi en écho aux charpentes des cathédrales anciennes. À l’extérieur, la structure est recouverte de carrelets (bois de section carrée) de sapin de Douglas pré-grisés pour assurer un vieillissement esthétique et homogène. Alors qu’à l’intérieur on retrouve de façon répétée et rythmée des arcs en épicéa.

    «Le défi architectural pour ce nouveau lieu était d’offrir quelque chose d’une simplicité radicale ouvert sur la ville, nous explique Alain Bretagnolle, architecte à Architecture-Studio. La seule contrainte que nous avions était de ne pas dépasser le tracé en plan de l’ancienne cathédrale réalisée par Stoskopf». Toutefois cette nouvelle cathédrale permet d’accueillir 1200 personnes, contre 700 auparavant. Mais le point d’orgue de cette cathédrale aménagée à la manière d’un amphithéâtre reste le vitrail monumental de 57 mètres de long.

    Signé de la main l’artiste verrier Udo Zembok, cette véritable œuvre d’art permet d’apporter au gré de la lumière du soleil , un chemin de lumière à la verticale d’un bout à l’autre de la structure.

     

    Découvrez la première cathédrale française du XXIème siècle

    Le vitrail réalisé par Udo Zembok sépare les deux coques en bois de la nouvelle cathédrale de Créteil. Photo Aurélien Jouhanneau

    Découvrez la première cathédrale française du XXIème siècle

    La structure extérieure a été recouverte de carrelets (bois de section carrée) de Douglas pré-grisés pour assurer un vieillissement esthétique et homogène. Crédit: Aurélien Jouhanneau

     

    Découvrez la première cathédrale française du XXIème siècle

    Le nouveau clocher de 40 mètres de hauteur a été installé sur le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Créteil. Crédit: Aurélien Jouhanneau

     

    Découvrez la première cathédrale française du XXIème siècle

    L’intérieur de la cathédrale a été aménagé à la manière d’un amphithéâtre d’une capacité de 1200 places. Crédit: Aurélien Jouhanneau

     

    Découvrez la première cathédrale française du XXIème siècle

    L’édifice religieux est situé dans un quartier résidentiel avec des tours d’appartements pouvant atteindtre 50 mètres de hauteur. Crédit: Aurélien Jouhanneau

     

    Un édifice financé grâce aux dons et au mécénat

    Pour concevoir ce nouveau monument religieux, le diocèse de Créteil a dû récolter 9,6 millions d’euros. Deux subventions ont été versées par la municipalité de Créteil (un million d’euros) et par le conseil départemental du Val-de-Marne (400.000 euros) pour financer la salle de conférence, la galerie d’art, l’auditorium la caféteria aménagés à l’intérieur du bâtiment.

    Toutefois, le diocèse - en vertu de la loi de 1905 - a du lancer un appel aux dons auprès des particuliers et faire appel à sa propre trésorerie. Les Chantiers du cardinal (association affiliée au diocèse de Paris) a fourni une enveloppe d’un million d’euros sur les trois millions récoltés. 500.000 euros manquent encore à l’appel ! Les cultes musulman et juif de Créteil ont de leur côté fait un don symbolique (la somme n’a pas été communiquée). La ville compte plusieurs églises catholiques et évangéliques, synagogues, une mosquée, un temple protestant, un temple bouddhiste et une assemblée bahaï. Du côté du mécénat, Architecture-Studio tout comme l’entreprise Léon Grosse ont versé respectivement 150.000 euros, et la Mutuelle Saint-Christophe 15.000 euros.

    L’inauguration de cette nouvelle cathédrale aura lieu le 20 septembre prochain en présence de Bernard Cazeneuve, ministre de l’Intérieur et des Cultes. Quelques jours avant, c’est le nouveau centre catholique de la ZAC Clichy-Batignolles, dans le XVIIe arrondissement de Paris qui ouvrira ses portes. Une chapelle de 200 places et des locaux d’accueil ont été construits par BP Architecture pour un montant de cinq millions d’euros (800.000 euros pour la chapelle).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :