• Où l’on découvre un endroit figé dans le temps…

    Un matin de 2010, un commissaire-priseur est chargé d’ouvrir un vieil appartement parisien. Il y fait une expérience inattendue.

    En franchissant la porte, l'homme découvre un lieu endormi depuis 70 ans, comme si le temps s’était arrêté. Au beau milieu de tout ce décor fané, il fait une trouvaille encore plus extraordinaire…

     

    La surprise du chef
     L’appartement de Solange Beaugiron au moment de sa découverte en 2010, Paris
    Voir en grand

     

    Pendant la Seconde Guerre mondiale, la dernière propriétaire, Solange Beaugiron, a fui les troupes allemandes pour gagner le sud de la France. En partant, elle abandonne son appartement pour ne plus jamais y revenir.

    Payant les factures jusqu’à sa mort, elle a laissé à l’huissier, chargé de dresser l’inventaire, le plaisir de faire ce saut dans le temps.

    Dans ce lieu étrange parsemé de peluches d’époque, de vieilles boiseries et de chinoiseries d’antan, l’homme découvre dans le salon une toile jusqu’alors inconnue.

    C’est un chef-d’œuvre du peintre Giovanni Boldini, très prisé au XIXème siècle.

     

    La surprise du chef
     Giovanni Boldini, Portrait de l’actrice Marthe de Florian âgée de 24 ans, 1898, collection privée
    Voir en grand

     

    On y voit la grand-mère de Mme Beaugiron, l’actrice et courtisane Marthe de Florian. Habillée d’une robe de mousseline rose, la demi-mondaine, qui n’aurait que 24 ans lors de la pose, est présentée dans toute sa splendeur.

     

    La surprise du chef
     Détail de l'œuvre

     

    En fouillant davantage l’appartement, le commissaire trouve d’autres éléments. Dans les tiroirs auraient été retrouvées des lettres d’amour et des cartes de visite signées des plus illustres hommes de son temps, parmi lesquels figure un certain Clemenceau…

    L’œuvre est mise en vente l'année même de sa découverte et achetée pour 2,1 millions d’euros par un amateur. Son histoire n’en valait vraisemblablement pas moins !

     

    La surprise du chef
     Atelier de Nadar, Portrait de Georges Clemenceau, Médiathèque de l’architecture et du patrimoine, Charenton-le-Pont  Voir en grand

     

    La surprise du chef
     Giovanni Boldini, Autoportrait à Montorsoli, 1892, huile sur toile, 56 x 36 cm, Galerie des Offices, Florence  Voir en grand

    Article paru dans Artips


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique