• Le bateau de Magellan fait escale en Normandie

    La Nao Victoria a franchi le pont levant de Honfleur ce lundi matin. (Photo : Ouest-France)

     

    Au cœur de sa tournée européenne, la réplique de la caraque de Magellan fait cinq semaines d’escale dans le port honfleurais.

     

    Le bateau de Magellan fait escale en Normandie

     

    « Ouah ! On se croirait dans le Pirate des Caraïbes ! » C’est sans doute la phrase qu’on a le plus fréquemment entendu depuis l’arrivée de la Nao Victoria à Honfleur (Calvados). Logique tant ce dimanche, sur les coups de 23 heures, en voyant s’approcher lentement ce sombre navire, dont on devinait la silhouette grâce aux seuls éclairs dans le ciel, beaucoup ont pensé au fameux Black Pearl. Les pirates en moins, bien sûr.

    L’émotion, elle, est au rendez-vous. « Je crois que je ne réalise pas encore », lâche Armelle Saunier, secrétaire de l’Association honfleuraise des vieux gréements (AHVG) qui a organisé sa venue. On n’a pas tous les jours la chance de voir la parfaite réplique de la caraque de Magellan, avec laquelle l’explorateur a fait le premier tour du monde en 1519-1522.

     

    Le bateau de Magellan fait escale en Normandie

    Le navire doit rester amarré dans le port de Honfleur jusqu’à début octobre. Des dizaines de curieux ont afflué pour la voir. (Photo : Ouest-France)

     

    Faire venir ce bateau, construit en 1992 pour l’exposition universelle de Séville, s’est fait sur « un coup de tête ». « On est en préparation depuis six mois, raconte Laurent Leblanc, président de l’association, mais tout a été très vite ». L’opportunité lui tombe dessus par un jeu de relations avec d’autres associations de vieux gréements. « Je me suis dit qu’il nous fallait un bateau comme ça dans le port. Portsmouth et Saint-Malo le voulaient aussi, alors j’ai dit oui très vite ». Et ce, malgré les réticences de certains devant un coût financier « important ».

    Six mois de démarches en tous genres plus tard, la « Nao », arrivée d’Amsterdam, est bien amarrée dans le vieux bassin. « Avec elle, on replonge 500 ans en arrière, s’émerveille Laurent Leblanc. Les gens sont affamés, ils veulent déjà monter à bord ». Les visites démarrent aujourd’hui. A priori sans Jack Sparrow.

     

    Le bateau de Magellan fait escale en Normandie

    (Photo : Ouest-France)

     

    Le bateau de Magellan fait escale en Normandie

    (Photo : Ouest-France)

    Article paru dans Ouest-France

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique