• Monte le son !

    Où l’on découvre un ingénieur qui cherche à communiquer avec les morts.

     

    1878, Académie des sciences de Paris. Un grésillement s’élève dans l’amphithéâtre. Des académiciens stupéfaits se regardent, certains curieux, d’autres troublés par la voix d’outre-tombe qui s’élève de la machine de Thomas Edison.
    Soudain, n’y tenant plus, l’un d’eux s’exclame : « Misérable ! Nous ne serons pas dupes d’un ventriloque ! ». Qu’est-ce qui a bien pu mettre l’académicien dans un tel état ?

    Monte le son !

    Illustration Sciencetips Voir en grand

     

    Ce jour-là, un représentant envoyé par Edison, le célèbre ingénieur américain, est venu présenter sa toute nouvelle invention : le phonographe. La machine, mise au point un an plus tôt, permet d’enregistrer un son et, surtout, de le restituer à l’identique.

     

    Monte le son !

    Phonographe à feuille d'étain système Edison, 1878. Invention 08920

    Photo : © Musée des arts et métiers-Cnam/photo Sylvain Pelly Voir en grand

     

    Techniquement, le procédé est assez simple. Il repose sur trois pièces mécaniques : un stylet, un cylindre entouré d’une feuille d’étain que l’on actionne à la manivelle et un cornet acoustique contenant une membrane.

    Lors de l’enregistrement, les sons recueillis dans le cornet font vibrer la membrane reliée au stylet. Ce dernier grave alors la feuille d’étain et « écrit » le son. Pour restituer l’enregistrement, le stylet va « lire » le cylindre qui, faisant vibrer la membrane, va reproduire le son. Rien de surnaturel là-dedans. Et pourtant…

     

    Monte le son !

    Phonographe système Edison, 1901. Invention 18732,

    Photo : © Musée des arts et métiers-Cnam/photo studio Cnam Voir en grand

     

    Pour le vieil académicien outragé, la voix humaine ne peut pas être capturée par la machine. Comme la plupart de ses contemporains, il voit en elle bien plus qu’une simple vibration de l’air. La voix est le propre des humains, une émanation de l’âme. Difficile d’imaginer qu’elle puisse être reproduite par une machine !

     

    Monte le son !

    Photographie de Thomas Edison et son prototype de phonographe à cylindres, 1878,

    Photo: Levin C. Handy Voir en grand

     

    Il faut dire qu’Edison propose une utilisation étonnante de son invention... Il souhaite enregistrer les dernières paroles d’un mourant, pour les reproduire ensuite le jour des funérailles, la machine offrant ainsi un relai entre les vivants et les morts.
    D’ailleurs, Edison avait initialement imaginé construire une machine permettant de communiquer… avec l’au-delà

     

    Monte le son !

    «  Parlez avec les défunts !  » : Publicité pour le phonographe d'Edison, Illustration : Saturday Evening Post Voir en grand

     

    Monte le son !

    Pendule de Foucault suspendu dans le chœur de l'église Saint-Martin-des-Champs, 1851,

    Photo : © Musée des arts et métiers-Cnam/photo Philippe Hurlin Voir en grand

     

    Article paru dans Sciencetips

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :