• Où l'on apprend à lire l'heure dans les pavés.

    Paris, 1913. Le grand savant Camille Flammarion propose à la ville de Paris un projet grandiose et inattendu.

    Il souhaite transformer la place de la Concorde en un gigantesque cadran solaire ! Mais le chantier est à peine commencé que les ennuis se succèdent...

     

      Où l'on apprend à lire l'heure dans les pavés.

    Eugène Pirou, Portrait de l'astronome Camille Flammarion, 1883, photographie, New York Public Library Voir en grand

     

    Le cadran solaire est un système ancestral permettant de mesurer le temps par la course du soleil.

    Pour cela, il faut un gnomon : c’est la tige verticale qui, par son ombre portée, indique l’heure et les saisons grâce à un marquage au sol.

    Sur la place de la Concorde, ce gnomon est tout trouvé : c’est l’obélisque ! Ce dernier a été offert par l’Égypte à la France en 1829.

     

     

      Où l'on apprend à lire l'heure dans les pavés.
     L'obélisque de la place de la Concorde à Paris, ph. : Mbzt
    Voir en grand

     

    Il suffit donc d’inscrire dans le sol des repères pour indiquer les heures.
    Hélas, pour cause de Première Guerre mondiale, le rêve de Flammarion est abandonné.
    Et lorsque le chantier reprend en 1939, l’histoire se répète ! Le chantier s’interrompt à nouveau alors que seules quelques lignes de temps sont tracées…

     

      Où l'on apprend à lire l'heure dans les pavés.

    Repère au sol du cadran solaire de la place de la Concorde, ph. : Groume
    Voir en grand

     

    Heureusement, le projet n’est pas oublié. Soixante ans plus tard, le cadran solaire est finalement inauguré en 1999, le jour du solstice d’été.

    Des clous métalliques et des lignes tracées au sol forment enfin la grille de lecture du temps tant attendue.

    Il n’y a qu’une seule contrainte d’utilisation : le cadran solaire n'est utilisable que les jours de beau temps !

     

      Où l'on apprend à lire l'heure dans les pavés.
    Le cadran solaire place de la Concorde © Artly Production
    Voir en grand

     

    Ironie de l'histoire, en remerciement du don de l'obélisque, la France aurait offert à l’Égypte une horloge. Malheureusement, cette dernière n’aurait jamais vraiment fonctionné...
    À l'inverse de l’obélisque millénaire qui s’est retrouvé, malgré lui, à donner l'heure aux Parisiens !

     

      Où l'on apprend à lire l'heure dans les pavés.
     Horloge de la Grande Mosquée du Caire, ph. : François Philipp
    Voir en grand 

     

      Où l'on apprend à lire l'heure dans les pavés.
    Anonyme, La Place de la Concorde, 1ère moitié du XIXe siècle, lithographie, 39 x 52,5 cm
    Voir en grand

    Article paru dans Artips


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :