•  Tour Saint-Jacques:voir Paris à 360 degrés!

    Exceptionnel ! La visite de la tour Saint-Jacques, joyau médiéval parisien se visite trois jours par semaine jusqu’au 27 septembre.

    À deux pas de la place du Châtelet, au centre de Paris, sa blancheur illumine le petit square entre l’hôtel de Ville et les magasins de la rue de Rivoli. La tour Saint-Jacques, vestige médiéval est accessible seulement pendant quelques mois pour tous ceux qui veulent prendre de la hauteur et admirer Paris sous toutes ses facettes !

    La tour Saint-Jacques raconte à sa façon l’histoire des métamorphoses de la capitale. Nichée sur la rive droite – zone de commerce et ventre de Paris –, cette tour carrée est à l'origine un clocher construit entre 1509 et 1522. Il fut financé par la confrérie des bouchers, à la place du beffroi de la chapelle Saint-Jacques-le-Majeur, élevée au XIème siècle. Signe de puissance et de pénitence, les commerçants payèrent statues, portails et vitraux. L'église devient « Saint-Jacques-de-la-Boucherie ». Puis à la Renaissance, l’édifice gothique tel que nous le connaissons se pare de moulures décoratives associées à des décors fantaisistes de chimères et de gargouilles.

    Une église devenue centre météo

    Le lieu bruisse des noms de personnages célèbres. En premier lieu, au Xvème siècle, un certain Nicolas Flamel y était enterré ! Celui auquel était attribué la capacité de tout transformer en or n’était en réalité qu’un très riche marchand dont la sépulture sera déplacée à la Révolution. Deux siècles plus tard, Blaise Pascal aurait mené ses recherches sur la pression de l’air dans la tour ce qui explique la présence de sa statue sous le porche.
    Vendue par les révolutionnaires, la tour devient en 1824 une usine de fabrication de plombs de chasse ce qui occasionne deux incendies dans le quartier. Au XIXème siècle, la mairie de Paris rachète le bâtiment, le restaure en 1850. Et le clocher prend officiellement le nom de la tour Saint-Jacques. Édifice religieux puis usine, la tour connaît une dernière fonction au XXème : elle se transforme en observatoire météorologique comme le montre le palier du premier étage resté dans son jus ! Seule la vue imprenable sur la ville reste imperméable aux soubresauts de l'histoire et du temps. À 54 mètres de hauteur, Paris est à nos pieds, sous les regards protecteurs de Saint Jacques et des quatre évangélistes.

    À savoir avant d'y aller

    - Les conditions d’accès à la tour sont drastiques : 17 personnes par visite, de 10h à 17h.
    - La visite se fait exclusivement sur réservation :
    contact@desmotsetdesarts.com Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou sur le site de l'association Des mots et des arts). Tarif : 10 euros ou 8 euros (tarif réduit).

    Tél. 01 83 96 15 05

    Des guides-conférenciers de l’association « Des mots et des Arts » assurent des visites de 55 minutes.

    - Les 300 marches de l'étroit escalier nécessitent une tenue confortable et une bonne condition physique.

    - La tour n’étant pas aux normes de sécurité, les enfants de moins de 10 ans ne peuvent participer à la découverte de Paris vu d’en haut.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique