• Une curiosité architecturale à deux pas du parc Monceau

     

     

    Rien ne laisse penser qu’au 8 de la rue Alfred de Vigny, dans le XVIIème arrondissement, se dresse l’un des bâtiments les plus atypiques de Paris. En effet, cette pépite architecturale se trouve bien cachée derrière le porche d’un immeuble de style première Renaissance qui n’a, en apparence, rien de particulier. Et pourtant… Une fois le vestibule passé, c’est un bâtiment pour le moins déconcertant que l’on découvre !

     

     

    Une curiosité architecturale à deux pas du parc Monceau

    (© Cyrielle Didier – Paris ZigZag)

     

     

    Une architecture éclectique

    De style normand-mauresque, cet ancien hôtel particulier construit autour d’une cour d’allure médiévale, est l’œuvre de l’architecte Henri Parent, à qui l’on doit notamment l’Hôtel de Boisgelin, dans le 7ème arrondissement, qui héberge désormais l’ambassade d’Italie. Cette belle demeure a été réalisée pour Henri Menier, petit-fils d’Antoine Brutus Menier, industriel et fondateur de l’entreprise chocolatière Menier.

     

     

     

    Une curiosité architecturale à deux pas du parc Monceau

    (© Cyrielle Didier – Paris ZigZag)

     

     

    À l’intérieur, l’édifice comporte un grand escalier d’honneur et une grande salle de bal qui impressionne par sa hauteur sous plafond de 12 mètres. Lorsque le bâtiment a été édifié, les sous-sols comportaient de grandes écuries surmontées d’une échauguette en brique et pan de bois sculptés. Modernité oblige, la cour sert aujourd’hui de parking !

     

     

     

    Une curiosité architecturale à deux pas du parc Monceau

    (© Cyrielle Didier – Paris ZigZag)

     

     

    Cet édifice insolite a été, entre 1952 et 1958, le premier lieu de résidence de la maison de couture créée par Hubert de Givenchy. Le bâtiment abrite désormais le Conservatoire international de musique de Paris, fondé en 1925.

    Une curiosité de plus pour ce quartier qui héberge également une magnifique pagode chinoise. À ne pas manquer si vous passez du côté du parc Monceau !

     

     

    Une curiosité architecturale à deux pas du parc Monceau

    (© Cyrielle Didier – Paris ZigZag)

     

     

     

    Une pagode planquée au cœur de Paris

     

     

    Une curiosité architecturale à deux pas du parc Monceau

     

    Alors que vous passez l’après-midi au Parc Monceau, vous en profitez pour vous balader aussi dans les rues aux alentours. Mais tout d’un coup, votre cœur se met à battre à 1000 à l’heure et vos yeux s’écarquillent… La raison ?

    Vous venez de découvrir un véritable trésor d’architecture :

    La pagode de Paris.

    http://www.pagodaparis.com/french/pagoda_paris.html 

    48, rue de Courcelles 75008 Métro : Courcelles ou Monceau

    Téléphone : 01.45.61.06.93 Prix d'entrée : 10 euros

     

     

    Une curiosité architecturale à deux pas du parc Monceau

     

    Dominé par les hôtels particuliers à la française et par l’imposante architecture haussmannienne, cet espace unique et inattendu a de quoi étonner les passants.

    A l’origine, au 19ème siècle, il s’agissait d’un hôtel particulier « classique » qui se fondait dans la masse. Mais en 1925, un collectionneur d’art asiatique achète le bâtiment. Ching Tsai Loo, par amour pour sa patrie, décide de transformer cet endroit et d’en faire un hôtel particulier Made in China ! Cet espace devient un véritable écrin de la collection d’art asiatique. A la mort de Monsieur Ching Tsai Loo, en 1957, la pagode ferme ses portes et baisse ses rideaux. Mais en 2012, un investisseur privé décide d’ouvrir ce trésor architectural au public.

     

     

    Une curiosité architecturale à deux pas du parc Monceau

     

     

    Une fois les portes de la Pagode franchies, vous découvrirez toute une collection de livres et de catalogues d’expositions que le collectionneur a accumulées durant toute sa vie, en plus de la décoration exceptionnelle de cet hôtel particulier. Près de 100 ans après son inauguration, ce lieu est un endroit qui peut accueillir différents événements tels que des cocktails, des dîners d’affaires, des défilés de mode, des expositions ou des salons. C’est d’ailleurs ici qu’Hermès a présenté un de ses nouveaux parfums au début de l’année 2015. Parfait pour être transporté dans la Chine du début du 20ème siècle.

    Article paru dans Paris ZigZag

     

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique